Voir les photos (3)

Village martyr d'Oradour-sur-Glane

Site / monument, Histoire, Souvenirs de guerre, Eglise, Maison et bâtiment, Site d'un évènement historique, Ville, village et quartier à Oradour-sur-glane
  • Le 10 juin 1944 une unité de la division SS Das Reich massacra les habitants et incendia le village. Les ruines demeurent l'essentiel. Elles sont simplement dégagées de toute végétation parasite et discrètement étayées ; les pelouses sont tondues. Peu importe la foule ou les vacanciers, le visiteur sera pris par le silence, d'autant plus grand qu'il s'échappera de la rue principale. Au milieu des maisons : une machine à coudre rouillée, des carcasses d'automobiles, d'humbles souvenirs des...
    Le 10 juin 1944 une unité de la division SS Das Reich massacra les habitants et incendia le village. Les ruines demeurent l'essentiel. Elles sont simplement dégagées de toute végétation parasite et discrètement étayées ; les pelouses sont tondues. Peu importe la foule ou les vacanciers, le visiteur sera pris par le silence, d'autant plus grand qu'il s'échappera de la rue principale. Au milieu des maisons : une machine à coudre rouillée, des carcasses d'automobiles, d'humbles souvenirs des métiers qui animaient un bourg ordinaire de la France de 1944. Les rails du tramway et les poteaux sont toujours en place. Pour préserver la mémoire du drame, le village martyr d'Oradour-sur-Glane est conservé en l'état depuis 1944.
  • Langues parlées
    • Français
    • Allemand
    • Anglais
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Accessibilité
    • Mobilité réduite
  • Equipements
    • Parking autocar
    • Accessible en poussette
  • Services
    • Boutique
Fermer