Voir les photos (2)

Eglise de Chéronnac, Saint-Sauveur

Site / monument, Eglise à Cheronnac
  • Au IXe siècle, sur une motte castrale était édifiée une chapelle qui fut remplaçée par l'édification d'une église au XIe siècle. Elle fut ensuite fortifiée jusqu'au XVIIe siècle. Le clocher fut ainsi transformé en hourd. En 1649, Monsieur de Pompadour, Lieutenant du Roi en Limousin, ordonna la destruction des fortications, afin de punir le Seigneur de Chéronnac, l'un des héros de la Fronde. Sur la porte de l'église, se trouve un très joli verrou ouvragé daté du XIIIe siècle. L'édifice abrite...
    Au IXe siècle, sur une motte castrale était édifiée une chapelle qui fut remplaçée par l'édification d'une église au XIe siècle. Elle fut ensuite fortifiée jusqu'au XVIIe siècle. Le clocher fut ainsi transformé en hourd. En 1649, Monsieur de Pompadour, Lieutenant du Roi en Limousin, ordonna la destruction des fortications, afin de punir le Seigneur de Chéronnac, l'un des héros de la Fronde. Sur la porte de l'église, se trouve un très joli verrou ouvragé daté du XIIIe siècle. L'édifice abrite également une peinture murale du XVe siècle, représentant une litre funéraire, aux armes de Monsieur de Rouziers, seigneur de Chéronnac.
  • Environnement
    • Dans le village
Fermer